Edito - 11/11/10

La "culture pour chacun" ou comment lutter contre "l'intimidation sociale" ?

Le 15 mars dernier, Elise Longuet (1) remettait un Rapport au Ministre de la culture pour étudier et proposer des actions en faveur de l'accès de chacun à la culture, et principalement des populations qui en sont éloignées (jeunes, habitants des banlieues défavorisées, habitants de l'espace rural). Ce Rapport mettait notamment en avant une politique de soutien à la demande notamment par la création d'une carte culture nationale et d'un chèque cadeau culture pour les jeunes. Elle proposait aussi des stages culture pour les jeunes (des quartiers prioritaires et des zones rurales) dans les établissements culturels. Elle prônait l'introduction d'un volet culture dans le livret de compétences de l'élève (passerelle avec les activités culturelles extra scolaires).

Lire la suite...

Edito - 30/10/10

De la culture pour tous à la culture pour chacun, une nouvelle direction pour le Ministère de la Culture ?

Le Ministère de la Culture, par la voix du conseiller de Frédéric Mitterrand, Francis Lacloche, propose une nouvelle direction de l'action culturelle étatique : celle de "Passer de la culture pour tous à la culture pour chacun". Un texte de 13 pages qui sans être révolutionnaire ne manquera pas de susciter de vives réactions au sein des institutions et organisations professionnelles, ne serait-ce que par les postulats et préalables posés.

Télécharger le document "Culture pour chacun, programme d'actions et perspectives"

Edito - 15/05/10

Normal 0 21 MicrosoftInternetExplorer4 /* Style Definitions */ table.MsoNormalTable {mso-style-name:"Tableau Normal"; mso-tstyle-rowband-size:0; mso-tstyle-colband-size:0; mso-style-noshow:yes; mso-style-parent:""; mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt; mso-para-margin:0cm; mso-para-margin-bottom:.0001pt; mso-pagination:widow-orphan; font-size:10.0pt; font-family:"Times New Roman";} Assises des DAC : ils tiennent debout !

Plus de 400 professionnels ont rejoint Toulouse les 6 et 7 mai pour les 2ème Assises des DAC (Directeurs des affaires culturelles des collectivités). Le résultat d’un beau et long travail des cinq associations organisatrices (1), avec le partenariat de l’Observatoire des politiques culturelles et le soutien du Ministère de la culture, du CNFPT et de trois collectivités territoriales, à savoir la Région Midi-Pyrénées, le Conseil général de la Haute-Garonne et la Ville de Toulouse.

Des Assises dédiées à René Rizzardo, récemment disparu. Un geste naturel, tant l’ancien directeur de l’Observatoire des politiques culturelles avait œuvré pour aider au développement des politiques culturelles territoriales et à celui des associations professionnelles ; et notamment des associations de DAC, ces observateurs privilégiés situés entre territoire institutionnel et territoire de projets, qui nourrissent la réflexion des élus et sont ainsi une plus-value pour la réalisation et la mise en œuvre des politiques culturelles.

La réforme territoriale, les capacités financières des collectivités, la nécessité des financements conjoints dans le domaine artistique et culturel, furent au cœur de cette manifestation qui réunissait les représentants des différents niveaux de collectivités et de l’Etat, représenté par Pierre Lungheretti,

Lire la suite...

Edito - 30/06/10

Normal 0 21 MicrosoftInternetExplorer4

 

 

Les nouvelles articulations à imaginer dans l'intervention des pouvoirs publics

Contribution de l’association présentée le 23 juin 2010 à Monsieur Jérôme Bouët, chargé par le Ministre de la Culture et de la Communication de rédiger un Rapport sur le renouvellement des partenariats entre l'Etat et les collectivités territoriales.
 

Le contexte actuel

Il est caractérisé notamment par les difficultés financières rencontrées par d'abord l'Etat (réduction des déficits budgétaires) puis dorénavant par les collectivités territoriales (fiscalité locale). En ce qui concerne le retrait de l'Etat, il s'opère très différemment d'une DRAC à l'autre. C'est déstabilisant et réducteur car beaucoup ne comprennent plus quelle est la ligne de conduite suivie par l'Etat. Mais c'est aussi déstructurant si ces retraits ne s'accompagnent pas  de recentrages stratégiques : ceux-ci pourraient être pensés et définis avec les collectivités territoriales dans le cadre d'une nouvelle architecture d'intervention publique en faveur de la culture. Aujourd'hui chacun agit empiriquement ; en « pompier » souvent pour les collectivités qui doivent faire face à des urgences économiques, et sous le seul argument d'un contexte difficile pour l'Etat. Pourtant, la  question ne

Lire la suite...

Edito - 10/05/10

DE RETOUR DES DEUXIEMES ASSISES DES DAC

Les 2èmes Assises nationales des directeurs des affaires culturelles des collectivités territoriales se sont déroulées avec succès les 6 et 7 mai derniers au Centre des congrès Pierre Baudis de Toulouse. Organisées par les associations nationales et régionales des directeurs des affaires culturelles réunies au sein du CLIDAC, en partenariat avec l'Observatoire des politiques culturelles, elles ont réunies plus de 400 participants de la France entière : de nombreux directeurs des affaires culturelles des différents échelons de collectivités territoriales, mais aussi des élus, des universitaires et des acteurs culturels. Elles ont été l'occasion de débattre de la réforme en cours des collectivités territoriales, mais également d'aborder des enjeux liés aux mutations de la société qui viennent interroger le sens des politiques publiques, et des politiques culturelles plus particulièrement. Elles ont apporté des éléments de réponses pour comprendre comment l'ensemble des évolutions et mutations qui traversent le champ artistique et culturel font évoluer le métier et les savoirs faire des DAC.