2010

Conseil d'administration du 10 février 2010

Etaient présents :
François DESCHAMPS - CG Haute Savoie
Vincent LALANNE – ARTEL 91
Helga SOBOTA – CG Ardèche
Anne FRANCE-LANORE – CG Hauts de Seine
François POUTHIER – IDDAC Gironde
Christian CHERMEUX – CG Eure
Bernard HUCHON – CG Bouches du Rhône
Valérie PAINTHIAUX – CG du Pas de Calais
Emmanuelle CASTEL-GRANTERAL – CG Côtes d'Armor
Jean-Claude PERROT – CG Seine et Marne
Francis GELIN – Agence Culturelle d'Alsace

 

1 -  Approbation du compte rendu du CA du 2 décembre 2009

2 points sont à reprendre dans ce compte rendu : en page 2 : "assemblée générale extraordinaire" à modifier en "ordinaire", en page 3 : "Vincent Lalanne suggère l'évaluation…" à modifier en "la FNCC suggère". Ces modifications effectuées, le compte rendu est adopté.

 

2 - Bilan du communiqué de l’association sur la Réforme territoriale 

La rédaction et l'envoi du communiqué se sont faits en urgence, avec diffusion partagée entre les différents administrateurs à leur niveau. Ainsi, il y a eu envoi aux parlementaires. La diffusion a eu 2 répercutions : un article dans la Gazette et un dans la Lettre du spectacle. De plus, Vincent Lalanne a interpellé et remis le communiqué en main propre à Claude Barthelone au cours d'un colloque à Pantin et François Deschamps a fait de même lors des 20 ans de l'OPC auprès de Pierre Mounguerretti.

 

3 - Bilan des BIS à Nantes et de la rencontre avec le CG de Loire-Atlantique

4 membres de C&D ont rencontré le CG 44. Cette rencontre était informelle et a consisté en un échange de pratiques et de points de vue sans autre chantier de travail. BIS : dans l'ensemble, les participants ont été déçus quant aux débats jugés stériles voire médiocres, avec des positionnements raides du Syndéac et de la FNCC entre autres. Les participants notent une forte représentation des musiques actuelles dans les débats et ateliers, ceux-ci jugés intéressants en terme de contenu.  Pour conclure, ces BIS génèrent des rencontres et échanges riches entre techniciens.

 

4 - Préparation des Assises des DAC de Toulouse : CR de la réunion du CLIDAC du 21 janvier

Ä Les réunions préparatoires aux Assises s'avèrent quelque peu difficiles, avec des attitudes de défense de prés carrés de certaines des structures organisatrices, notamment pour l'élaboration du programme de ce RDV (personnalités ouvrant et clôturant les Assises).

Néanmoins, le contenu avance, les intervenants aussi. Les journées du 6 et 7 mai s'organiseront donc ainsi :

 - 6 mai : conférence en matinée, ateliers thématiques (5) l'après midi, débat en fin d'après midi.

 - 7 mai : restitution des ateliers de la veille et débat en matinée. Clôture des Assises à 13h.

Budgétairement, une participation sous forme de prise en charge de la production des Actes des Assises sera demandée aux associations membres. C&D devra a priori participer à hauteur de 800 à 1000 €. Il est à noter que C&D sera fortement présents sur ses Assises avec François Deschamps, Helga Sobota et Vincent Lalanne comme intervenant, médiateur et animateur. En complément, C&D tiendra un stand et mandate pour cela Vincent Lalanne. Ses frais de déplacements et de séjours seront donc défrayés par C&D. Il est proposé de profiter de la présence aux Assises de nombreux adhérents de C&D pour tenir une Assemblée Générale. Celle-ci est programmée à 14h30. La prochaine réunion CLIDAC sur l'organisation des Assises des DAC se tiendra le 25 mars à Toulouse. François Pouthier représentera C&D.

 

5 - Coopération avec « Arts Vivants et Départements » et idée d'une Plate-forme interrégionale 

François Deschamps et Vincent Lalanne ont eu une rencontre avec Hervé Bizeuil, Président de Arts Vivants le 21 janvier. Cette structure aimerait une forme de partenariat avec C&D et l'idée de créer un outil d'échanges est posée. Une plate forme collaborative interrégionale pourrait ainsi être mise en place. Pour information, Vincent Lalanne est mandaté par Arts vivants pour réaliser une enquête sur les agences départementales, à la suite de celle réalisée sur les agences régionales.

Position de C&D : si les membres sont favorables a un rapprochement avec Arts Vivants et à la création d'un réseau, il apparaît que créer un nouvel outil comme une plate forme sans en arrêter un contenu risque d'être stérile. C&D souhaiterait plutôt que soit fixer une thématique de travail, par exemple autour de la culture-lien social et les publics empêchés. Dans un premier temps, C&D peut proposer une capitalisation des expériences de chaque structure. Arts Vivants prépare un colloque à Berlin autour du thème « Culture et divertissement à l’ère du numérique » les 21 et 22 octobre 2010, en partenariat avec l'OPC. C&D est sollicité pour y participer, François Deschamps participera donc à la prochaine réunion de préparation prévue le 3 mars.

 

6 - Enquête sur les arts du cirque en Départements et le partenariat avec Territoires de Cirque

Suite à la rencontre à Avignon entre C&D et Territoires de Cirque, une enquête sur les arts du cirque en département a été réalisée par Helga Sobota par l'envoi d'un questionnaire aux conseils généraux.

Le retour de ce questionnaire fait apparaître les constats suivants :

- les collectivités départementales ont une vision plutôt parcellaire et tronquée de l'état des arts du cirque

- les arts du cirque représentent une part marginale dans les politiques culturelles départementales

- cette thématique mériterait une approche interdépartementale car les frontières départementales sont restrictives pour des structures circassiennes assises sur des dimensions plutôt régionales.

- les collectivités accompagnent les arts du cirque selon une approche ciblée et pertinente avec peu de saupoudrage.

Helga s'est exercée à une extrapolation des chiffres dégagés de l'enquête pour une estimation de 5,1 M€ de financements départementaux (6,1 M€ pour l'Etat). Territoires de cirque devrait mener une enquête de son côté, auprès du réseau des structures circassiennes. Leurs résultats pourront croiser ceux de C&D.Position de C&D : Helga propose de diffuser le rendu de l'enquête auprès des enquêtés. Une nouvelle rencontre avec Territoires de Cirque est prévue le 4  mars à la Seyne sur Mer. L'ordre du jour de cette réunion sera la tenue d'un événement, d'un temps fort autour des arts du cirque en 2011.

 

7 - Finances de l’association 

Le Résultat 2009 du budget fait apparaître un niveau de dépenses de 5 529 €  (dont 2 035 € pour la création du site internet) et un niveau de recettes de 8 108 € soit un excédent de 2 578 €. La situation financière étant plutôt saine (5 518 € de report à nouveau), les membres de C&D décident de reconduire le montant des adhésions pour 2010 (pour les membres et pour les collectivités). L'appel à cotisation sera fait dans les prochaines semaines par Joëlle Barabaresi. L'ensemble de ces bilans, le montant des cotisations et le budget prévisionnel 2010 devront être votés lors de l'Assemblée Générale du 7 mai à Toulouse.

 

8 - Questions diverses

- Question de la création de membres honoraires. Il est décider de ne pas créer de nouvelle catégorie de membres car non prévu dans les statuts de l'association et d'autoriser les anciens DAC partis en retraite, d'adhérer librement.

- Commission Culture, Sport, Education, Jeunesse de l'ADF. Les membres de C&D regrettent le manque de dynamisme de cette commission en terme de culture. Les commissions sont bousculées par trop de points à l'ordre du jour et "bâclent" trop souvent les sujets. De plus, l'IPCD est au point mort, malgré les diverses relances et stimulation effectuées par Emmanuel Sérafini et Mélanie Courivaud il y a quelques mois. Position de C&D : il faut rencontrer la nouvelle responsable de cette commission, Catherine Bertin, afin d'entretenir les bonnes relations existantes. Christian Chermeux est désigné pour représenter C&D au maximum lors de la tenue des commissions.

- Point sur la réforme des Collectivités territoriales. Les derniers textes et notamment, l'article 35 de la loi sur la réforme des collectivités locales maintient la clause générale de compétence avec un encadrement strict en cas de financements croisés, avec désignation d'un chef de file. L'inquiétude aujourd'hui ne réside plus vraiment dans le maintien ou non de cette clause générale mais dans l'asphyxie financière à laquelle sont confrontées les CL, qui de fait, doivent concentrer leurs interventions sur leurs compétences obligatoires, se désengageant, malgré elles, des politiques interventionnistes. Ainsi, dès 2010; les budgets culturels sont en souffrance pour beaucoup de conseils généraux, avec des baisses franches des subventions accordées aux autres collectivités et aux associations. N.B : entre 2009 et 2010, les subventions départementales auraient déjà diminué de 12 % N.B : dans le cadre des BIS de Nantes, Emmanuel Négrier a publié un article sur "La culture en temps de réforme territoriale". Consultable en ligne (sur le site du COREPS Languedoc Roussillon notamment). Helga Sobota fait part d'un communiqué réalisé par l'Association nationale des écoles départementales de musique, danse et théâtre du sud. Cette association a fédéré les élus à la culture de leurs collectivités ou EPCI respectifs pour publier un communiqué dénonçant leur inquiétude et interpellant le Gouvernement. Position de C&D : en accord avec le Président de l'ANED, C&D va publier ce communiqué sur son site internet.

 

La secrétaire,

Emmanuelle CASTEL-GRANTERAL

 

Flash

Les 4èmes assises des Directeur.trice.s des Affaires culturelles auront lieu les jeudi 9 et vendredi 10 mars 2017 à la Cité de la Musique et de la Danse de Strasbourg, organisées par la FNADAC en coproduction avec l’Observatoire des politiques culturelles, l’Agence culturelle d’Alsace et le CNFPT, avec le soutien du ministère de la Culture et de la Communication, de la Région Grand Est, de la Ville de Strasbourg et de la banque coopérative Casden. Ouverture des inscriptions : 9 janvier 2017.

Télécharger le programme complet

En savoir +

Dans un contexte de réduction budgétaire et de réforme territoriale, les politiques culturelles publiques sont souvent questionnées et remises en cause, tout comme le rôle des acteurs culturels. Le monde artistique et culturel ressent vivement cette tension. Pourtant, les mutations profondes qui traversent nos sociétés

Lire la suite...
Vous êtes ici : Accueil Archives 2010 Conseil d'administration du 10 février 2010