Retrouvez ici tous les éditos publiés sur le site

Edito - 15/05/10

Normal 0 21 MicrosoftInternetExplorer4 /* Style Definitions */ table.MsoNormalTable {mso-style-name:"Tableau Normal"; mso-tstyle-rowband-size:0; mso-tstyle-colband-size:0; mso-style-noshow:yes; mso-style-parent:""; mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt; mso-para-margin:0cm; mso-para-margin-bottom:.0001pt; mso-pagination:widow-orphan; font-size:10.0pt; font-family:"Times New Roman";} Assises des DAC : ils tiennent debout !

Plus de 400 professionnels ont rejoint Toulouse les 6 et 7 mai pour les 2ème Assises des DAC (Directeurs des affaires culturelles des collectivités). Le résultat d’un beau et long travail des cinq associations organisatrices (1), avec le partenariat de l’Observatoire des politiques culturelles et le soutien du Ministère de la culture, du CNFPT et de trois collectivités territoriales, à savoir la Région Midi-Pyrénées, le Conseil général de la Haute-Garonne et la Ville de Toulouse.

Des Assises dédiées à René Rizzardo, récemment disparu. Un geste naturel, tant l’ancien directeur de l’Observatoire des politiques culturelles avait œuvré pour aider au développement des politiques culturelles territoriales et à celui des associations professionnelles ; et notamment des associations de DAC, ces observateurs privilégiés situés entre territoire institutionnel et territoire de projets, qui nourrissent la réflexion des élus et sont ainsi une plus-value pour la réalisation et la mise en œuvre des politiques culturelles.

La réforme territoriale, les capacités financières des collectivités, la nécessité des financements conjoints dans le domaine artistique et culturel, furent au cœur de cette manifestation qui réunissait les représentants des différents niveaux de collectivités et de l’Etat, représenté par Pierre Lungheretti,

Lire la suite...

Edito - 10/05/10

DE RETOUR DES DEUXIEMES ASSISES DES DAC

Les 2èmes Assises nationales des directeurs des affaires culturelles des collectivités territoriales se sont déroulées avec succès les 6 et 7 mai derniers au Centre des congrès Pierre Baudis de Toulouse. Organisées par les associations nationales et régionales des directeurs des affaires culturelles réunies au sein du CLIDAC, en partenariat avec l'Observatoire des politiques culturelles, elles ont réunies plus de 400 participants de la France entière : de nombreux directeurs des affaires culturelles des différents échelons de collectivités territoriales, mais aussi des élus, des universitaires et des acteurs culturels. Elles ont été l'occasion de débattre de la réforme en cours des collectivités territoriales, mais également d'aborder des enjeux liés aux mutations de la société qui viennent interroger le sens des politiques publiques, et des politiques culturelles plus particulièrement. Elles ont apporté des éléments de réponses pour comprendre comment l'ensemble des évolutions et mutations qui traversent le champ artistique et culturel font évoluer le métier et les savoirs faire des DAC.

Edito - 30/01/10

Biennale du Spectacle vivant de Nantes : entre morosité et appel à l'imagination

Malgré les réelles difficultés qui vont continuer à toucher les acteurs du monde culturel ces prochaines années, la quatrième édition des BIS a reflété l'extraordinaire vitalité de l'activité culturelle dans notre pays et a fait le plein de la Cité des Congrès (9 850 professionnels y ont participé, dont plus d'un millier pour les Grands Débats).

Après des mois de flottement et dans la continuité de l'existant, Georges-François Hirsch a été nommé, malgré ses 65 ans, directeur de la nouvelle "Direction générale de la création artistique" du Ministère de la culture (DGCA), avec comme adjoint Christopher Miles. Lors des BIS de Nantes, il a

Lire la suite...

Edito - 16/03/10

Normal 0 21 MicrosoftInternetExplorer4

 

 

/* Style Definitions */ table.MsoNormalTable {mso-style-name:"Tableau Normal"; mso-tstyle-rowband-size:0; mso-tstyle-colband-size:0; mso-style-noshow:yes; mso-style-parent:""; mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt; mso-para-margin:0cm; mso-para-margin-bottom:.0001pt; mso-pagination:widow-orphan; font-size:10.0pt; font-family:"Times New Roman";}

Créer dans les interstices de la ville 

Dans le 20ème arrondissement de Paris, au 88 rue de Ménilmontant, se trouvait le plus ancien squat d’artistes, qui s’était installé depuis 10 ans dans un bâtiment abandonné, l’ancienne Miroiterie Bosch. Au fond d'une petite cour, à mi-chemin entre squat et salle de concert alternative, la Miroiterie, qui accueillait dans un décor insolite et un charme vétuste plusieurs dizaines de personnes (plasticiens, musiciens, etc.), était devenue un lieu emblématique pour sa scène musicale (punk, musique expérimental, jam session) et ses nombreuses expos.

Elle s'intégrait à la vie du quartier qu’elle avait contribué à transformer, en proposant par exemple des manifestations singulières comme ces « journées de la

Lire la suite...

Edito - 06/12/09

Culture : pour des compétences conjointes et coordonnées, inscrites dans la loi !

 

Sur la base de leur expérience dans la mise en œuvre de politiques culturelles départementales, les membres du Conseil d’administration de l’association nationale « Culture et Départements » (directeurs des affaires culturelles et directeurs d’offices départementaux), réunis le 2 décembre 2009 à Paris, inquiets en raison des signes de désengagement donnés par certains Conseils généraux en matière culturelle avant même le vote de la Réforme des collectivités territoriales :

- affirment qu’il convient de préserver en France les missions de service public de la culture, avec des responsabilités partagées entre le

Lire la suite...

Plus d'articles...

Sous-catégories

Vous êtes ici : Accueil Éditoriaux