Culture & Départements

Innovations et pratiques amateurs

Dans une société où la notion de loisirs n'a jamais été aussi forte, pour des raisons de mobilité comme d'espérance de vie, les pratiques artistiques en amateurs n'ont eu de cesse depuis le milieu des années 70 de s'accroître massivement, jusqu'à représenter aujourd'hui une des modalités premières d'accès à la culture et un mode naturel de socialisation.
Pour autant, l'action publique dans ce domaine demeure en deçà d'autres catégories de l'intervention culturelle. Il est vrai que les pratiques en amateurs offrent pour une bonne part, hors celle des enseignements artistiques, une lecture atypique de l'offre et un espace où les constructions binaires d'opposition (artiste-pédagogue / amateur-professionnel / éducation populaire-éducation nationale) ne sont que peu opératoires. Il est vrai également que moins soumises aux cadres de l'action publique et plus à ceux de notre société, ces pratiques au-delà de leur multiplication sont confrontées à des évolutions sociales fortes, ne seraient-ce que celles du numérique.
 
Ce sont toutes ces questions que la rencontre professionnelle des 21 et 22 octobre 2011, proposée par la ville d'Ambarès (Gironde-33), souhaite voir abordée au travers notamment de l'intervention de l'universitaire Aurélien Djerkaouane et de 4 ateliers : "amateurs-professionnels, quelle transmission ?", "Nouvelles pratiques numériques", "pratiques amateurs et domaine éducatif", "participation des habitants et créativité", afin de faire mentir le pied de nez d'Edgar Morin : "la vacance des grandes valeurs fait la valeur des grandes vacances" !
 
Vous êtes ici : Accueil Ressources Éducation & enseignement artistique Innovations et pratiques amateurs